RDC : A.DE.FAT, un soutien de poids à Jean-Marc A-Kabund pour réduire les salaires des députés

0
357

Par Amiral Senghor

Il y a de cela quelques jours que Jean-Marc A-Kabund a proposé la réduction des émoluments des ministres et députés nationaux, pour améliorer le social des militaires et enseignants.

Une proposition malheureusement mal interprétée par certains élus, mais soutenue et acclamée des parts et d’autres par des leaders d’opinion publique.

Au Nord-Kivu, l’alliance des démocrates Fatshistes (A.DE.FAT), pense que les députés congolais sont des vrais égoïstes.
« Nos élus sont des véritables égoïstes. Ils sont des gourmands. Ils n’ont pas l’amour du peuple. Ils travaillent pour leurs propres intérêts », a dit Mme Mongi Kubuya Georgette, coordinatrice nationale adjointe de A.DE.FAT.

Mongi Kubuya Georgette, coordonnatrice nationale adjointe de A.DE.FAT

Et de poursuivre :

« il est inconcevable que les députés reçoivent autant d’argent, pourtant les militaires qui sont engagés au front n’ont pas un salaire consistant. A part ça, il y a les enseignants qui ont un salaire très dérisoire. Jean-Marc A-Kabund a totalement raison, nous devons tous soutenir les actions du Chef de l’État. »

Selon RFI et Jeune Afrique, les députés Nigérians touchent 18 487 euros, Afrique du Sud où il gagne 8 000 euros, les Kényans, avec environ 7 500 euros par mois.

En RDC, le salaire d’un élu est de 6 000 euros en moyenne, 3 500 euros pour la Côte d’Ivoire, 3 100 euros au Congo-Brazzaville, Sénégal 3000 euros. Dans ce classement, au Burundi, un élu touche 1 700 euros, ce qui correspond au salaire d’un député tunisien, soit deux fois moins qu’un député algérien.

Précisons pareilles que le Burkina Faso est plus chiche avec 1 100 euros sans la prime de cession, suivi de la Guinée-Bissau, où un député touche environ 900 euros par mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici