Nord-Kivu : le PNMLS dresse un bilan alarmant sur le VIH/Sida

0
75

Pour les six premiers mois de l’année 2022, la province du Nord-Kivu a enregistré au total 138 décès des personnes vivants avec le VIH sous ARV, et, 2315 nouvelles infections.

Ce cri d’alarme provient des statistiques actuelles, du rapport semestriel du programme national multi-sectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS) en province. Selon le secrétaire exécutif, la montée en puissance du virus est liée à plusieurs facteurs, entre autres: « la rupture depuis un temps du stock des préservatifs, le déplacement interne et externe des populations fouillant la guerre/insécurité, la présence de Ebola et COVID 19, semble attirer l’attention des partenaires, au détriment du VIH« , s’explique Aubin Mongili.

L’objectif principal étant celui de zéro nouvelle infection, Aubin Mongili renchérit :

« Toutes les organisations, toute la communauté, chacun dans sa sphère d’intervention, nous devons nous mobiliser pour qu’ensembles, nous puissions inverser la tendance. Et cela doit se faire à travers la sensibilisation et la vulgarisation générale. »

Avoir un comportement responsable, cela pour contribuer à amener la population à prendre conscience du danger à leur portée, vis-à-vis du VIH Sida. Et pour faire face, il est aussi important que chacun de nous puisse connaître son statut sérologique, tout en se protégeant et protéger les autres.

Amiral Senghor et Fiston Issemwami

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici