RÉGIES FINANCIÈRES: le Nord-Kivu est déjà amputé sur le plan économique (source DGDA)

0
244

La rareté de certains produits économiques en province du Nord-Kivu se fait sentir de plus en plus sur le marché. Hausse du prix sur le marché, avec à la base pour certains, la guerre en Ukraine, alors que des sources fiables à la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) ont un avis contraire.

« Il y a de l’incertitude sécuritaire de la part des opérateurs économiques qui sont frustré et hésitent encore par rapport à la situation sécuritaire actuelle à Bunagana, dans le Rutshuru vis-à-vis de leurs marchandises. Ils ne veulent pas déclarer ou faire entrer leurs marchandises et préfèrent les garder encore à l’étranger. Donc pour eux, tout peut arriver, il y a une sorte de psychose économique« , se confie une source à le-renouveau.net

Et de poursuivre

« Alors qu’il y a cette sorte de méfiance des opérateurs économiques, certains d’entre eux passent toujours par la douane de Kasindi, Ishasha et la grande barrière de Goma, avec un long trajet pour arriver à Goma, avec comme conséquence :la rareté créée la hausse du prix des produits sur marché. »

Cette situation s’observe alors que Bunagana est sous occupation de M23 et le Rwanda depuis bientôt deux mois, alors que les tensions entre Kigali et Kinshasa sont montées d’un cran et, que la Fédération des Entreprises du Congo (FEC/Nord-Kivu) et les autorités de la province aient décidées d’escorter les véhicules et leurs marchandises sur la route Kasindi-Beni.

Amiral Senghor et Fiston Issemwami

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici