La Monusco dos au mur, les Nations Unies pointent les coupables

0
150

Dans un rapport remis au Conseil de sécurité, un groupe d’experts mandaté par l’ONU affirme avoir « recueilli des preuves solides de la présence et des opérations militaires menées par des membres des Forces rwandaises de défense (RDF) depuis septembre 2021 jusqu’à juin 2022 à l’Est de la République démocratique du Congo

Cette reconnaissance par l’ONU arrive dans une période où la mission des nations unies en République démocratique du Congo, la Monusco est indésirable, après des manifestations violentes organisées par plusieurs mouvements de la société civile qui ne faiblissent, depuis quelques semaines, réclamant son retrait sur le sol congolais.

Certains officiels congolais n’ont hésité à fustiger la position de cette mission, se réservant d’admettre le soutien de l’armée rwandaise au mouvement terroriste du M23, pourtant qu’elle disposait des éléments éloquents prouvant cette collusion, car, elle est au front conjointement avec l’armée congolaise.

Rossy Muhemedi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici