Élections 2023: AARC fédération de Goma se range en ordre de bataille

0
188

Le parti politique cher au Docteur Fatuma Assani Sheilla a procédé ce jeudi 4 août 2022 à l’adhésion massive de nouveaux membres pour se corser aux nouvelles élections qui se profilent à l’horizon 2023, en République démocratique du Congo.

Dans une salle de la place, servant de réception de l’événement, les néophytes ont bénéficié des explications des animateurs du parti Actions Alternatives pour la Renaissance du Congo.
L’élu provincial Alio Ngera a expliqué la vision de l’autorité morale, l’Honorable Elysée Munembwe. Cet élu provincial est revenu sur l’explication des symboles du parti qui prônent la paix, l’unité, le développement et plusieurs points positifs pour la renaissance de la République Démocratique du Congo.

Dans une salle pleine comme un œuf, la sensibilisation a tourné sur les valeurs fondatrices de l’AARC, notamment, la proposition d’une alternative à la misère incommensurable du peuple congolais.

«Les femmes doivent intégrer pleinement les affaires politiques de son pays, elles ne sont pas réservées uniquement aux hommes», ces propos sont de l’heureuse du jour, madame Fatu Assani, dans l’entame.

Dr. Fatuma Hassan Sheilla

Comme elles constituent un grand électorat sur tout les plans, les femmes sont une force capable de propulser le parti en lui garantissant un bon nombre des représentants provinciaux et nationaux, a-t-elle martelé.

L’AARC, fédération de Goma, a remis des cartes de membres aux nouveaux adhérents dans une ambiance festive. Les animateurs du parti ont promu d’élargir l’assiette de l’Action alternatives pour la renaissance du Congo.

Rossy Muhemedi et Didier Bujiriri

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici