Nord-Kivu : Munzoa un village du territoire de Walikale ou un groupement du territoire de Lubero? l’Honorable Prince Kihangi Kyamwami expose sa quintessence

0
265

Je me dois de vous rappeler, pour rafraîchir votre mémoire, qu’en réponse à votre lettre du 16 juillet 2020 adressée à Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu au sujet de l’appartenance non contestante du village de Munzoa au Territoire de Walikale[…]”, les premières phrases d’opposition contenues dans la missive de réplique de l’honorable Prince Kihangi Kyamwami à son collègue Jean-Paul Lumbulumbu.

Par une lettre à 5 pages postée aussi sur ses réseaux sociaux, datée du 29 septembre 2022, l’élu du territoire de Walikale fustige l’attitude de son collègue et vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, momentanément en congé suite aux mesures d’exception en vigueur dans l’entité visant à transporter le village de Munzoa du territoire de Walikale à un groupement du territoire de Lubero, les fiefs électoraux de ces derniers, peut-on lire dans cette lettre de contestation, adressée à son collègue Jean-Paul Lumbulumbu, élu du territoire de Lubero.

Carte du Nord-Kivu et ses territoires

L’élu du territoire de Walikale veut par l’entremise de cette correspondance alerter l’opinion nationale que locale sur la problématique épineuse qui crée plusieurs maux dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, la nébuleuse question d’appropriation illégale des terres.
Le Léopard de Walikale, comme, il préfère bien l’emblème, veut à tout prix éviter aux populations de ces milieux de vivre des moments macabres et solliciter un arbitrage sincère, car la missive étant adressée aux plus hautes instances du pays.

Par un bref et riche historique, l’honorable Prince Kihangi appelle son collègue à consulter les outils légaux qui concourent à la création d’une entité administrative, notamment en référencement de la reconnaissance du village de Munzoa comme faisant partie intégrante du territoire de Walikale. L’enjeu étant de taille, les deux étant des élus respectivement de ces territoires, à l’approche des échéances électorales, point ne besoin de rappeler à quel degré les motivations électorales guident les démarches des honorables. La paix étant une denrée dans la partie Est, il serait nécessaire que la primauté revienne à la quête de celle-ci. Dans cette optique, le Prince de Walikale invite son collègue et vice-président à orienter leurs efforts dans la vision du Chef de l’État qui prône le retour de la paix dans la province du Nord-Kivu, à en juger dans l’esprit de sa correspondance.

Walikale étant l’un des plus vastes territoires de la province du Nord-Kivu, aux côtés de Beni, Masisi, Nyiragongo, Rutshuru et Lubero, le député provincial Prince Kihangi veille à l’inviolabilité de ses limites, étant un des représentants du territoire de Walikale, il souhaite mettre sa voie à contribution pour éviter aux populations de son Walikale natal la confiscation d’une de ses terres en particulier, et aux habitants de ce milieu, en général, un spectre des violences longtemps assimilé au quotidien du Nord-Kivu, à travers son exposé.

Rossy Muhemedi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici